Le 29 NOVEMBRE 1947,
une erreur a été commise:
le partage de la Palestine.

Les Israéliens doivent la reconnaître.

Un homme - Une voix
A lire également (publication récente):    Cher Président Zelensky, votre soutien à Isrël est une honte - de Asad Ghanem, le 23/03/2022
Accueil (Site édité par François-Xavier Gilles)
Cliquer ici pour lui envoyer un mail 


France Palestine Solidarité


Boycott Désinvestissement Sanctions


Union Juive Française pour la Paix


CAPJPO-Europalestine


Contre-attaque(s). Pour en finir avec l’islamophobie


Stop The Wall


Info-Palestine


Palestine Solidarité


the International Solidarity Movement


Join Palestine

Al Shorouq
PALESTINE ABANDONNÉE

« Votre silence nous tue » (Traduction de l’inscription arabe)

Cette fresque photographiée sur le mur de la honte à Bethléem date de 2012. Appel à l’aide d’un Palestinien seul derrière son mur. Un sympathique « coucou » en réponse de la communauté internationale, dans un silence assourdissant.

Que faut-il donc comme massacres supplémentaires perpétrés chaque jour par l’armée israélienne contre les Palestiniens pour qu’enfin des sanctions soient prises contre cet état voyou?

Les assassinats, destructions de maisons, expulsions, arrestations, détentions, interdictions de se déplacer, vols de terre et d’eau, harcèlements, humiliations, contrôles incessants sont le lot quotidien des Palestiniens.

Aujourd’hui encore (mercredi 11 mai 2022) au petit matin, la journaliste Palestinienne Shirine Abou Akleh, 51 ans, l’une des principales correspondantes de la chaîne al-Jazeera en Palestine, a été assassinée à Jenin (nord de la Cisjordanie) alors qu ‘elle couvrait un énième raid israélien dans le Camp de Réfugiés ; elle était parfaitement identifiable, portant casque et gilet avec la mention « Presse».

Nos gouvernants se taisent, laissent faire,
donnent des coups de menton réprobateurs.

Dans les collines au sud d’Hébron, région semi-désertique située à une vingtaine de kilomètres de Yatta (150 000 habitants), des familles Palestiniennes, 1500 personnes, vivent dans des grottes (!) depuis des années. Les autorités israéliennes leur interdisent toute construction, toute infrastructure élémentaire (eau, électricité …). Après plus de vingt ans de procédures judiciaires, la Cour suprême israélienne vient de décider de les expulser pour « des raisons militaires », afin d’établir un champ de tir pour l’armée.

« L’établissement d’une zone de tir ne peut être considéré comme une "raison militaire impérative" pour transférer la population sous occupation », a averti le porte-parole de Josep Borrell, le chef de la diplomatie européenne. « Les expulsions sont illégales au regard du droit international. L’UE condamne de tels plans ». Et comme d’habitude, Israël continue de n’en faire qu’à sa tête et n’a cure de ces remontrances qui demeurent toujours lettre morte : Les destructions des habitations ont commencé, le comité populaire du lieu leur installe des tentes...

En avez-vous entendu parler sur les grands médias français ? Oui, sans doute, pour Shirine Abou Akleh ; France Inter y a consacré 4 mn (!) de son journal de 13 heures tout en insistant sur la version israélienne attribuant ce crime aux hommes armés Palestiniens; version contredite par l’ensemble des journalistes présents sur place. Rappelez-vous, l’année dernière même date, une frappe de l’armée israélienne détruisait la tour Jalaa à Gaza abritant la chaîne al-Jezira …

Silence ! on tue !

Le gouvernement français apporte son total soutien à Israël dans toute ses déclarations (les dernières en date au dîner du Crif) allant jusqu’à dissoudre récemment deux associations françaises agissant en faveur des Palestiniens ; le Conseil d’état vient heureusement d’annuler le décret de dissolution réaffirmant que la critique d’Israël et l’appel au boycott font partie de la liberté d’expression, suivant en cela la décision de la Cour Européenne des Droits de l’Homme.

Côté américain, il est utile de rappeler la phrase du Secrétaire d’État du gouvernement Reagan, Alexander Haig : "Israël est le plus grand porte-avion américain au monde, qui ne peut pas être coulé, ne transporte même pas un soldat américain et est situé dans une région critique pour la sécurité nationale américaine". La situation n’a pas changé depuis. Israël est une colonie de l’Amérique du Nord et son laboratoire en matière d’armement et de soumission des peuples qui aspirent à leur indépendance.

Côté arabe, ce n’est guère plus brillant. Les accords d’Abraham, récemment signés par les Emirats arabes, Bahrein, le Soudan et le Maroc (l’Arabie Saoudite en meure d’envie) avec Israël donnent la mesure de leur soutien à la cause Palestinienne.

Les Palestiniens sont bien seuls. Ils ne peuvent compter aujourd’hui que sur eux-mêmes et peut-être sur une mobilisation citoyenne internationale qui tarde à venir. Pourtant quand on voit la solidarité qui s’est manifestée rapidement et à juste titre en faveur de la population ukrainienne, on imagine qu’elle pourrait également s’exprimer envers la population Palestinienne, à commencer par le boycott des produits israéliens comme ce fut le cas pour l’Afrique du Sud il y a plus de 30 ans et comme nous y invite la société civile Palestinienne depuis 2005. Israël est également un état d’apartheid, et ce depuis au moins 75 ans, comme le dénonce Amnesty International, ONG reconnue, dans son rapport extrêmement explicite du 20 février dernier.

Il y a 75 ans, l’ONU accordait la moitié de la Palestine à un « état juif » et laissait l’autre moitié à un « état arabe ». Le génocide des juifs commandé par Hitler venait d’avoir lieu. Mais l’opération de création d’un état juif avait été minutieusement préparée de longue date par les anglais et les français, soutenant les sionistes de plus en plus nombreux, quarante ans auparavant.

Tant qu’elle ne sera pas reconnue, cette erreur, cette faute, ce crime originel que constitue ce partage, commis par la communauté internationale, empêchera toute solution et marche vers une réconciliation.

Aujourd’hui la Palestine est entièrement occupée par Israël ; les accord d’Oslo pour deux états sont caduques de fait ; l’Autorité Palestinienne est corrompue et collabore avec cet état odieux.

La force des Palestiniens réside dans leur volonté farouche de rester sur leur terre, de résister à l’occupation militaire et civile. La population Palestinienne (en Israël, à Gaza et en Cisjordanie) est équivalente à la population israélienne, dite juive, comme elle souhaite qu’on la qualifie !

François-Xavier Gilles


A la Une
(Articles Précédents)

PALESTINE 48
Réactions, commentaires et affiches
A-t-on le droit de contester l'existence d'Israël ?
A-t-on le droit de contester l'existence d'Israël ?
PALESTINE 48
Palestine 48, un film documentaire de Fx Gilles
Etat d'Israël, une mystification.
Etat d'Israël, une mystification.
Les soldats tuent encore des enfants
assassinat d'Abdullah Tawalbeh (19 ans)
Gaza, une jeunesse estropiée
Envoyé Spécial
Crimes de guerre à Gaza
Crimes de guerre à Gaza
Massacres à Gaza
16 Palestiniens tués, 1400 blessés; sans raison, en une journée
Enfance en danger - il est urgent d'agir
Enfance en danger - il est urgent d'agir
Comment sauver Jérusalem et amener la paix au Moyen-Orient
Comment sauver Jérusalem et amener la paix au Moyen-Orient
Samah Jabr - La culpabilité de ceux qui haïssent et l’innocence de ceux qui
Samah Jabr - La culpabilité de ceux qui haïssent et l’innocence de ceux qui
Non, Madame Frégosi, l'antisionisme n'est pas devenu le nouvel antisémitisme
L'antisionisme
Libérez les tous les prisonniers politiques palestiniens!
Issa Amro - Salah Hamouri
La Haine
Une de charlie bebdo
Jérusalem - une étincelle d'espérance palestinienne
Jérusalem - une étincelle d'espérance palestinienne
Les prisonniers politiques Palestiniens suspendent leur grève de la faim
Témoignage de Qassam Barghouti, le fils de Marwan Barghouti.
Des nouvelles des prisonniers politiques palestiniens en grève de la faim
Ahmad Sa'adat (FPLP) et Marwan Barghouthi (Fatah)
Grève de la faim des prisonniers politiques palestiniens, 25ème jour
Grève de la faim des prisonniers politiques palestiniens, 25ème jour
Pourquoi nous sommes en grève de la faim dans les prisons d'Israël.
Pourquoi nous sommes en grève de la faim dans les prisons d'Israël.
Le rapport de l'Onu qui accuse Israël du crime d'Apartheid
Le rapport de l'Onu qui accuse Israël du crime d'Apartheid
Procès BDS 57 à Metz 2 février 2017
Procès BDS 57 à Metz 2 février 2017
Procès BDS 57 à Metz 24 janvier 2017
Procès BDS 57 24 janvier 2017
Une lueur d'espoir à faire connaître et à développer.
Une lueur d'espoir à faire connaître et à développer.
Semaine d'Action Internationale: Boycottez Hewlett Packard
Semaine d'Action Internationale: Boycottez Hewlett Packard
«Une direction» qui participe aux funérailles du criminel de guerre Peres
«Une direction» qui participe aux funérailles du criminel de guerre Peres
Les pubs indécentes d'Israël
Les pubs indécentes d'Israël
L'horreur au quotidien
L'horreur au quotidien - Notre silence les tue!
Une chienne de garde de l'apartheid à Al Khalil (Hébron)
Une chienne de garde de l'apartheid à Al Khalil (Hébron)
L’occupation n’aura jamais ni paix ni légitimité
Une interview de Samah Jabr
Hadidiya - La prochaine étape dans la lutte pour la survie
Après L'Etat juif de Theodor Herzl, Le Nouvel Etat juif de Shmuel Trigano
Une analyse du journal Le Monde d'un essai qui fait froid dans le dos
Quelques nouvelles très tristes, et révoltantes, d'Al Hadidiya.
Al Hadidiya - Israël déchire les couvertures...
Camp de réfugiés de Jenin...Encore et encore
Iyad Hanoun kidnappé par l'armée israélienne
Al Hadidiyah : La persécution d'une communauté
Al Hadidiyah : La persécution d'une communauté
Abu Saqr et sa famille agressés par les forces d'occupation israélienne.
Le village d'Hadidiya détruit.
Pour le boycott universitaire et culturel de l'état d'Israël
Tribune
A Beit Ummar, le 4ème en moins de 4 mois
A Beit Ummar, le 4ème en moins de 4 mois
Sur la même route, au même endroit
Sur la même route, au même endroit
Sur la destruction de ce qui fait sens en Palestine
Sur la destruction de ce qui fait sens en Palestine
Ca fait tache!
Raid d'un commando israelien dans le camp de Jenin
Vallée du Jourdain: l'école de Samra détruite par l'armée israélienne
Vallée du Jourdain: l'école de Samra détruite par l'armée israélienne
Tel Aviv sur Seine
Tel Aviv sur Seine - Un scandale
Libération de Sheikh Khodr Adnan
Libération de Sheikh Khodr Adnan
Votre silence nous tue
Meutre à Jenin et Après plus de 50 jours de grève de la faim
Un jour noir à Beit Ummar
Jaafar et Ziyad Awad assassiné par l'armée israélienne
Sodastream et Véolia
Sodastream ré étiquette et Véolia jette l'éponge
L’Etat sioniste est le foyer menaçant l’humanité toute entière
Déclaration du représentant du Jihad Islamique de Palestine au Liban-Abu Imad
Israël contre les Juifs
Un article de P.Stambul de l'UJFP
Destruction et arrestation d'un enfant dans les Collines du Sud d'Hébron
Destructions et arrestation d'un enfant dans les Collines du Sud d'Hébron
Je suis...je ne suis pas...Mohammad, mais j'ai honte
Je suis...je ne suis pas...Mohammad, dans le coma depuis le 29 décembre 2014.
Je ne suis pas Charlie
Schlomo Sand: Je ne suis pas Charlie
Hamas et Hezbollah condamnent l'attentat contre Charlie Hebdo
Hamas et Hezbollah condamnent l'attentat contre Charlie Hebdo
Naji al-Ali, caricaturiste palestinien, assassiné le 22 juillet 1987
Naji al-Ali, caricaturiste palestinien, assassiné le 22 juillet 1987
La Palestine à l'ONU, et après?
Dans Charlie Hebdo, Le 8 septembre 2011, un article de Charb sur la Palestine.
Il faut permettre au Hamas de s’intégrer dans le champ politique palestinien
Lettre ouverte du Pdt de l'Afps à M.Fabius Ministre des Affaires Etrangères
Communiqué de presse du Jihad islamique en Palestine
A propos du projet de résolution palestino-arabe présenté au conseil de sécu
Tensions après la mort d'un ministre palestinien
Ziad Abou Eïn décédé en Cisjordanie lors de heurts avec des soldats israéli
Communiqué du FPLP
après l'action dans une synagogue à Jérusalem